Grain de Sel - Quand souffle le froid, c’est chaud !



Grain de Sel - Quand souffle le froid, c’est chaud !
Dans la presse, on les appelle des « marronniers », ces sujets qui reviennent en boucle et permettent de combler les vides d’une actualité trop pauvre. Une fois passé le mois de novembre, intempéries et perturbations de trafic s’assurent une bonne place dans le flux de cette information routinière. Mais il arrive heureusement qu’un marronnier s’épanouisse et évolue positivement d’une année sur l’autre. Alors que grèves et faillites secouent le secteur aérien et que tempêtes et froid sibérien paralysent les transports, force est de constater que la gestion de nos voyageurs en perdition a progressé depuis un an.
Un exemple vécu : lors de la tempête de décembre qui a arraché tant de caténaires, j’ai pu tester un nouveau dispositif SNCF. La jeune chef de bord, seule dans ce train, et malgré l’animosité de quelques grincheux qui ne comprenaient pas que la météo ne se pilote pas au moyen d’un Ipad, fit ouvrir des toilettes de secours en gare, passa des messages réguliers, monta le chauffage et fit distribuer des collations à l’heure du petit-déjeuner. Non pas une bouteille d’eau glacée ou un sandwich préhistorique mais un coffret copieusement garni de gâteaux, compote, jus de fruits et d’une canette de café auto-chauffante.
Côté aérien, les grèves de février combinées au givrage des équipements sont une première occasion pour Air France de tester son dispositif d’information et d’en évaluer les retours en partenariat avec l’AFTM. Bref, pas après pas, les choses avancent… sous les yeux vigilants des Travel managers.

Article extrait de La Lettre de l'AFTM n°3 - Février 2012

Télécharger la lettre dans son intégralité :

http://www.aftm.fr/docs/newsletter_01_12_9.pdf http://www.aftm.fr/docs/newsletter_01_12_9.pdf