bloc-notes⊕ Hotel Price Radar : flambée des prix moyens en Chine et aux Etats-Unis

La publication de l’Hotel Price Radar par HRS donne à chaque occurrence l’occasion de faire le point sur les grands mouvements des tarifs hôteliers à travers le monde. Alors, que retenir pour l’année 2015 ? Une certaine atonie du côté de la France, avec néanmoins quelques baisses sensibles du prix moyen de la chambre dans les grandes villes d’affaires comme Lyon (-1,8%), Lille (-3%) ou Toulouse (-5,1%) ; des hausses conséquentes un peu partout ailleurs en Europe, plus particulièrement marquées dans des villes comme Berlin (+5,8%), Francfort (+6,2%), Amsterdam (+6,4%), Milan (+15%) et surtout Londres (+16%) (il est vrai “boostée” en 2015 par l’organisation de la coupe du monde de rugby). Ailleurs dans le monde, on retiendra surtout l’effondrement de Moscou (-26%) -qui n’est plus du tout “la ville hôtelière la plus chère du monde”, avec un prix moyen de la chambre désormais contenu à un modeste 93€-, l’envolée des villes américaines (+28% à New York, +27% à Miami) et la flambée des grandes villes d’affaires chinoises comme Guangzhou (+42%), Shenzhen (+30%) ou Shanghai (+28,6%).

⊕ Ponctualité : les passagers français pas vraiment gâtés

OAG Aviation Worldwide a publié en janvier les résultats d’une étude portant sur la ponctualité des compagnies et des aéroports du monde en 2015. Et on peut dire que ces résultats ne sont pas vraiment réconfortants pour les passagers hexagonaux puisqu’on ne retrouvera aucune compagnie ni aucun aéroport national dans les Top 20 publiés, quelle que soit la catégorie examinée.  Au-delà des résultats du “hit parade” que vous pourrez retrouver in extenso en suivant ce lien, on notera que la ponctualité dans les aéroports dépend directement de leur taille : alors que le Top 20 des “petits” aéroports (moins de 10 millions de passagers par an) parvient à assurer une moyenne de 90% de vols à l’heure (moins de 15 minutes de retard par rapport à l’horaire prévu à l’arrivée ou au départ), cette moyenne chute à 86% pour les aéroports “moyens” (10-20 millions de passagers) et 83% pour les “grands” aéroports (plus de 20 millions).

⊕ Tarifs hôteliers : vers plus de clarté ?

Arrêté du 18 décembre 2015 relatif à la publicité des prix des hébergements touristiques marchands autres que les meublés de tourisme et les établissements hôteliers de plein air” : voilà pour l’intitulé complet de la décision exécutoire destinée à remettre un peu d’ordre dans l’affichage des prix hôteliers sur internet. Entré en vigueur le 1er janvier (avec une période transitoire d’adaptation étendue jusqu’au 1er juin), cet arrêté prévoit notamment l’obligation d’afficher le prix final dès le début de la réservation, mais aussi “une mise en valeur, tout au long du processus, du prix de prestations facultatives mais essentielles (petit-déjeuner et accès à l’internet)”.

Les prestations d’hébergement proposées à la réservation font l’objet, à tout moment de la réservation, d’une information sur le prix définitif à payer. Cette information est accompagnée des précisions selon lesquelles un petit-déjeuner est servi ou non dans l’établissement, une connexion à l’internet est accessible ou non depuis les chambres et, le cas échéant, si ces prestations sont comprises ou non dans le prix de la prestation d’hébergement” : c’est écrit noir sur blanc dans l’article 4 de cet arrêté qui, on l’espère, redonnera un peu de cohérence aux comparaisons tarifaires de vos voyageurs

⊕ Information sectorielle : naissance d’une appli tout-en-un

Bon, bien sûr, vous êtes parfaitement informés chaque mois sur l’actualité du secteur en lisant la Lettre de l’AFTM mais il se peut quand même qu’une information vous échappe au fil des jours. Si cela vous chiffonne, vous serez certainement ravis d’apprendre que Sébastien Lucien, ancien élève en master de l’ESCAET, a eu la bonne idée de développer une application de veille de l’information touristique baptisée FeedTravel. Parmi les sources référencées, on retrouvera évidemment les incontournables de l’industrie du tourisme (L’écho touristique, le Quotidien du tourisme, Tourmag…) et du voyage d’affaires (Déplacements Pros, Voyages d’affaires,…) mais aussi une tonne de blogs qui permettent de donner un peu de couleur à une information qui a parfois une fâcheuse tendance à se mordre la queue.