On n'a pas tous les jours dix ans. Et c'est pourquoi - les invités de notre soirée du 17 décembre dernier ont pu s'en rendre compte - nous avons tenu à donner un certain effet mais aussi du sens à cet anniversaire hautement symbolique, qui nous conduit forcément à regarder dans le rétroviseur avant de poursuivre notre route.

Flash-back, donc. En 2008, la création de l’AFTM a créé un véritable appel d’air. Côté entreprises et sauf exceptions, les responsables de l’activité n’étaient alors pas suffisamment informés ou tout simplement pas formés, raison pour laquelle les acteurs de l’industrie approuvèrent immédiatement cette initiative. Pendant 10 ans, nous avons beaucoup oeuvré pour que l’AFTM ne soit pas seulement une devanture, mais une association véritablement structurée, un rassemblement de compétences dont l’objectif majeur est d’être au service de ses adhérents. Dix ans plus tard, ce travail de fond nous permet d'afficher un bilan d'étape qui justifie pleinement notre audace initiale : plus  de 400 événements, une quinzaine d’ouvrages (livres blancs, guides), un réseau puissant, des formations qui conduisent jusqu’à l’expertise, une permanence, des délégations régionales, un conseil d’administration et un bureau exécutif efficients et efficaces.

À cette cohérence interne est venu s'ajouter un rôle de fédérateur de la communauté du voyage d'affaires qui s'est affirmé au cours des années. J’ai souvent insisté sur la nécessité de travailler en bonne intelligence avec les fournisseurs du domaine ; cet impératif reste bien sûr toujours d’actualité.

Pour autant, on ne saurait se résoudre à laisser tourner cette belle mécanique. Notre association est condamnée à évoluer. Dans un marché du voyage d’affaires en pleine mutation, les travel managers et acheteurs doivent prendre en compte les évolutions les plus importantes qui dessinent et vont transformer le paysage du voyage d’affaires : maîtrise et la protection des données, NDC, intelligence artificielle, centralisation des applications mobiles, interopérabilité des systèmes et des solutions...
Pour faire face à ces défis l’AFTM doit continuer à bien former et à bien informer au moyen de ses ateliers, cafés des connaissances, conférences. Mais elle doit aussi accompagner ses adhérents dans leurs actions, leurs réflexions et leurs projets, car si les fournisseurs du domaine ont encore de forts axes d’amélioration, les gestionnaires des déplacements professionnels doivent eux aussi acquérir de nouvelles compétences et de nouvelles expertises.

Pour continuer à aller de l'avant, nous allons donc compléter notre offre de formation et mettre en place une veille permanente de l’industrie. Il nous faut aussi continuer à élargir le périmètre d’influence de l’AFTM

  • en poursuivant la régionalisation avec le renforcement de certaines délégations, mais aussi grâce à la création de deux nouvelles représentations en Aquitaine et dans le Grand Est.
  • en faisant connaître l’apport de l’AFTM au plus haut niveau des entreprises et organismes publics grâce au Comité de développement mis en place il y a quelques mois, une structure que je vous invite à découvrir « à la une » de la présente lettre.

Le tout passe par une modernisation de notre communication, que nous initions dès aujourd’hui au moyen du nouveau format de notre traditionnelle « Lettre », qui fait partie de la stratégie digitale déployée par l'association.

Mais n'oublions pas l'essentiel : je profite de ces quelques lignes pour vous souhaiter à tous une très bonne année 2019, avec beaucoup de réussite dans vos projets.

Michel Dieleman    Président de l’AFTM

Revivez en vidéo la soirée des  10 ans de l'AFTM