Pour son premier dîner-débat animé par François-Xavier Izenic, l’AFTM a joué à guichets fermés le 3 février à l’hôtel Baltimore (Paris). Dans la salle : les membres qui avaient eu la bonne idée de réserver leur place dès l’annonce de l’événement mais aussi une douzaine de représentants de partenaires aériens (Air France, Easyjet, Flybe, Corsair, THAI, Hop !, Air Europa…). Un mix idéal pour aborder de manière franche et documentée les sujets phares du moment : «faut-il privilégier le best-buy ou les contrats ?», «quid de l’offre des low cost ?», «que faire face à l’explosion des frais ancillaires ?», «quelles perspectives sur l’augmentation des taxes ?»…

Atelier des connaissances Citi : 30 janvier
La carte logée : comment ça marche et comment la choisir ? Les participants de cet atelier du soir ont pu explorer en détail ces deux questions en compagnie de Mélanie Coutin (Citi), Julien Fierobe (Mastercard) et Olivia Diot (HRG). Un émetteur, un réseau, une agence : cette animation tricéphale a permis de bien définir les rôles de chacun dans le circuit des flux standards de données mais aussi dans la réconciliation des reportings. Ouvrant le débat sur la carte virtuelle, l’atelier a également fait une large place aux questions et observations des participants sur l’utilisation de la carte logée et ses limites : la difficulté à obtenir des réconciliations accomplies, la méconnaissance du produit par les directions financières, la non-acceptation par de nombreux fournisseurs…
Atelier des connaissances BCD Travel : 11 février
atelier-connaissances-bcd-travelLe benchmark n’exclue pas forcément la convivialité…
Preuve en a été donnée le 11 février à l’hôtel Mercure Paris Gare du Nord – La Fayette, où l’agence BCD Travel avait organisé un Atelier des connaissances hautement participatif. Après un survol des tendances actuelles de la politique voyages (le door to door, les solutions mobiles, l’open booking, la gamification, l’influence des nouveaux médias et des réseaux sociaux…), les participants ont en effet été invités à se situer sur l’arc-en-ciel de la politique voyages en indiquant par des cartons de couleur où en était leur entreprise dans le développement d’une vingtaine de solutions couvrant l’ensemble de la chaîne du voyage (pre-trip, on-trip, post-trip). L’occasion de faire le point sur sa propre travel policy … et sur celle de son voisin !