Gérer une situation de crise en matière de sûreté des voyageurs, cela ne s’improvise pas.  International SOS en a fait la démonstration au cours de l’Atelier des connaissances organisé le 14 septembre dans ses locaux de Levallois-Perret.

Un an et deux mois après un Atelier des connaissances fort apprécié par les participants, International SOS a reçu une nouvelle fois les membres de l’AFTM dans ses locaux pour parler de sûreté des voyageurs. Animée par Charline Gélin (regional manager), cette nouvelle session était essentiellement consacrée à la gestion de crise. Mais plutôt que de délivrer un cours magistral sur le sujet, notre hôte avait eu la bonne idée de prendre le mot « atelier » au pied de la lettre et de mettre les participants à contribution. Réunis par groupe de trois ou quatre, ceux-ci se sont donc prêtés au jeu à partir d’un cas concret (mais fictif) : celui d’une grande entreprise multinationale de l’agro-alimentaire confrontée à la gestion d’une attaque terroriste à Londres.

Comment puiser et analyser l’information ? Quelles conséquences en tirer pour la sûreté de ses voyageurs ? Comment recenser les voyageurs qui sont sur place et communiquer avec eux ? Que faire de ceux qui veulent absolument quitter la ville ? Que dire à ceux qui veulent absolument y aller ? Question après question, cas par cas, les participants ont pu échanger leurs bonnes pratiques et bénéficier de l’expertise des équipes d’International SOS, qui ont fait le point en fin d’atelier sur les principaux défis de la gestion de crise.

Ce cas fictif était suivi d’un cas bien réel puisque Claude Lelièvre (travel manager) et Victoire Patin O’Coohoon, (responsable sûreté corporate) sont venus présenter les grandes lignes de la politique en matière de sûreté chez TechnipFMC.

Au final, un Atelier interactif, particulièrement riche en contenu et qui semble avoir comblé les attentes : « je cherche depuis des années à convaincre ma direction d’engager une vraie démarche en amont sur ce sujet, et ce que j’ai appris aujourd’hui m’aidera sûrement à faire ressortir les bons arguments » résumait une participante. « Je travaille dans une entreprise particulièrement exposée sur ce sujet : c’est toujours utile de faire le point sur les bonnes pratiques… et plus encore de voir ce que les autres ont mis en place ! » concluait son voisin.

Prochain rendez-vous « sûreté » pour l’association : le 26 septembre au salon IFTM pour l’atelier « Travel management et sûreté : les clefs d’une collaboration réussie » (14h30).