L’AFTM a été sollicitée par le magazine spécialisé dans le voyage d’affaires, Déplacements Pros, pour relayer sa pétition concernant le dispositif « Parafe ».

Le problème soulevé est réel et vécu par des milliers de voyageurs d’affaires qui sont les victimes de ce « statut-quo ». Il n’est absolument pas normal et acceptable d’attendre plus de 30 minutes au contrôle aux frontières, une fois arrivé sur le sol français.
Les conséquences sont importantes : fatigue, stress, impossibilité d’embarquer à temps sur les connexions intérieures, génération de couts supplémentaires pour les entreprises, etc.

Notons également que les World Airport Awards organisés par Skytrax classent l’aéroport de Charles de Gaulle à la 32ème place. Même si le classement met en exergue les améliorations de ces plateformes, notamment celles dédiées aux zones de transit et de shopping, il reste un important travail à fournir pour permettre à l’aéroport d’améliorer ses conditions d’accueil des voyageurs.

Aussi, nous vous invitons à signer et à relayer cette pétition.

 Pourquoi une pétition ? 

Des heures perdues à attendre pour passer les filtres de police…

Parafe est toujours fermé et non opérationnel !

1

DéplacementsPros lance une pétition destinée à faciliter le quotidien de tous les voyageurs qui prennent un avion. Son titre : « Il faut sauver Parafe ». Son but, demander au Ministère de l’Intérieur de rendre enfin les aéroports plus fluides.

2

Il faut faciliter les contrôles dans les aéroports… Les outils existent mais ne sont pas utilisés par la Police de l’Air et des Frontières qui craint pour ses effectifs. Sauver Parafe, c’est aider les voyageurs d’affaires à mieux se déplacer..

Attendre à un prix pour les entreprises. Selon une étude britannique, chaque heure perdue dans un aéroport coûterait 350 € par voyageur d’affaires !

Pourquoi bloquer Parafe qui pourrait faciliter les accès aéroportuaires ?

 

Signez la pétition