L’AFTM a investi le salon San Francisco de l’Hotel California le 8 septembre pour un dîner-débat consacré aux programmes hôtelier. Une soirée entre échanges et pédagogie, sur un thème qui suscite bien des interrogations chez les responsables de la gestion des déplacements professionnels.

« Est-il toujours judicieux de négocier un programme hôtelier ? ».

Derrière l’intitulé initial de ce dîner-débat se cachaient en fait plusieurs sous-questions : « combien de temps prend la négociation de votre programme ? », « combien d’hôtels en font partie ? » et surtout « dans quelle proportion est-il utilisé par vos voyageurs ? ».

Les trois animatrices de ce dîner-débat de rentrée se sont appuyées sur ces points d’enquête pour libérer la parole et inviter les professionnels présents à témoigner de leur pratique en la matière et des écueils qu’ils rencontrent dans le déploiement de leur programme hôtelier.

De cet état des lieux particulièrement animé sont ressorties quelques interrogations sur le fonctionnement pratique d’un circuit de réservation où s’entremêlent -sans que les professionnels parviennent toujours à identifier qui fait quoi ni à quel prix- les hôtels, les TMC, les GDS, les SBT, les centrales de réservation… sans parler del’offre alternative ouverte par les OTA !

img_8527

Dans la seconde partie de cette soirée du 8 septembre, on s’est donc attaché à entrer dans le cœur de cette machinerie complexe, en bénéficiant de l’expertise des partenaires présents, plus à même de dévoiler le dessous des cartes.

Au cours de cette soirée, on a délibérément laissé de côté les acteurs alternatifs de l’hébergement collaboratif.

Qu’on se rassure : ceux-ci feront l’objet d’un autre dîner-débat, organisé par l’association le 29 novembre.