Vos voyageurs en ont marre de traquer le taxi dans les faubourgs du grand Londres ? Ou ils n’ont aucune confiance dans ceux qui leur sont proposés à la sortie des aéroports de Johannesburg, Moscou ou Bogota ? Peut-être pouvez-vous les orienter vers Uber, ou tout du moins faire le test.Avec Uber, on se croirait revenu aux plus belles heures de la bulle internet. Lancée en 2010 à San Francisco, l’application qui promet de vous fournir en un clic « votre chauffeur privé » est déjà valorisée à plus de 3,5 milliards de dollars et a étendu son service à une soixantaine de villes dans le monde (dont Paris et Lyon en France). Le principe est simple : on se géolocalise ou on entre l’adresse à laquelle on désire être pris en charge, on indique sa destination, la catégorie de véhicule choisie (van, berline ou « UberX » pour des véhicules plus économiques) et Uber vous délivre votre temps d’attente et un devis estimatif. Pas d’échange d’argent entre vous et le chauffeur : tout se fera via PayPal ou la carte de paiement que vous avez entrée dans le système, la facture détaillée étant ensuite directement envoyée sur votre e-mail. Précision importante : on peut également partager le prix de la course avec d’autres utilisateurs.Ergonomique et assez chic dans la présentation, Uber avait jusqu’ici la réputation de proposer un service plus cher que celui d’un taxi mais l’obstacle a été levé avec la création de la catégorie UberX. A titre indicatif, en journée, le prix d’une course du centre de Paris à Roissy est estimé à 70 euros en berline mais 45 euros en UberX. Bref, rien d’extravagant.

Disponible sur : iOs et Android, gratuit

Applitest est un test d’application sans visées commerciales.