Six mois après la création de Swiss Travel Management, l’heure était venue de faire un point d’étape mais aussi de travailler à la construction du réseau qui permettra à la nouvelle structure de prendre son essor. C’était tout l’objet de la visite du délégué général de l’AFTM à Genève les 29 et 30 mars.

 

La Suisse STM

La Suisse STM

Commençons par le point d’étape.
Durant ces six mois, la STM a trouvé ses premiers partenaires, organisé ses premiers événements, élargi son fichier de prospects mais aussi son vivier d’adhérents, répartis sur une carte de Suisse qui montre pour l’heure une prégnance (logique) des représentants d’entreprises implantées dans la partie romande (cf. carte). L’agenda de la nouvelle association va s’étoffer au cours des six mois qui viennent, avec une série d’événements que l’on annoncera sans roulements de tambour, les différentes dates n’étant pas encore définitivement fixées : un afterwork, un événement sur l’hôtellerie et un rendez-vous en Suisse allémanique.

Des événements : c’est essentiel pour faire exister une association mais cela ne suffit pas et la visite du délégué général de l’AFTM avait aussi pour but de définir avec Nathalie Ansermoz les moyens d’installer durablement la nouvelle structure comme un point de rassemblement incontournable pour tous les responsables de la gestion des déplacements professionnels implantés en Suisse. Donner corps à une association, cela passe d’abord par un luxe de détails : les 29 et 30 mars, on a donc parlé de fournitures, des stylos, des badges, des porte-clés ou des kakémonos qui permettront d’asseoir visuellement l’identité de STM. Mais bien évidemment, on n’a pas parlé que de ça ! L’idée était aussi de rencontrer les partenaires potentiels qui permettront à l’association d’assurer sa pérennité.
Un exercice hautement délicat qui consiste à faire fuir les quelques loups simplement désireux d’entrer dans la bergerie et à identifier les « bons interlocuteurs », qui comprennent tout l’intérêt qu’il y a -des deux côtés de la barrière- à voir émerger une structure destinée à échanger des bonnes pratiques et stimuler une véritable expertise de la gestion du voyage sur un marché où -sauf exceptions- les entreprises continuent bien souvent de s’appuyer sur la TMC pour toutes les décisions stratégiques.
« Ces deux journées de rencontres constituaient une étape essentielle, souligne Nathalie Ansermoz, déléguée de STM. Elles nous ont permis de recueillir le point de vue de partenaires et fournisseurs qui ont une présence forte et longue sur le marché suisse, que ce soit du côté transporteurs, agences ou solutions de paiement
Après la prise de contact, l’heure est désormais à la discussion et à l’échange de propositions entre STM et ses partenaires potentiels mais vous pouvez sortir de cet article avec une double certitude : il y aura bientôt du nouveau et vous en serez avertis !

 

STM à ACTE Zürich

Nathalie Ansermoz présentera Swiss Travel Management à l’ACTE Zurich Education Forum organisé le 11 mai au Novotel Zurich Airport Messe. « Pour nous, c’est une occasion unique de faire connaître l’association auprès des responsables de la gestion des déplacements installés à Zürich, une ville où l’on retrouve beaucoup d’entreprises actives internationalement ainsi que le siège suisse d’un grand nombre de fournisseurs du voyage » souligne Nathalie Ansermoz, qui participera également aux deux tables-rondes organisées à l’occasion, l’une sur l’évolution des politiques voyages, l’autre sur les nouvelles solutions en matière de sourcing.