L’AFTM, partenaire de l’association ACTE Global, était présente au dernier sommet européen à Amsterdam. Retour sur cet événement international du travel management.

Du 23 au 25 octobre dernier, l’association ACTE a organisé son traditionnel European Global Summit, comprendre le sommet européen réunissant toutes les membres internationaux. Si la participation était légèrement en baisse par rapport à des éditions précédentes – quelques 250 personnes -, les organisateurs avait déployé un environnement technologique impressionnant pour permettre des séances de travail sérieuses tout en préservant une ambiance conviviale et détendue.

Au-delà des conférences plénières qui permettent de prendre le pouls des tendances du marché global teintées d’un prisme anglo-saxon, avouons-le, le « gros plus » de ces journées réside dans les formats réduits et très interactifs. Ainsi, dans une même salle, trois écrans géants pouvaient se voir comme un tout lors des plénières ou être dissociés pour répondre aux besoins des réunions individualisées. Les participants de chaque atelier se sont vus dotés d’un casque pour de courtes réunions (35 minutes), totalement immersives. Aucune pollution sonore ne venait nuire au discours des intervenants et le cube permettant de prendre la parole, que les participants se passaient de main en main, ajoutait une connivence ludique entre eux. Les études de cas exposées (en présence de témoins corporate) ont apporté une touche très concrète à chaque atelier, offrant la possibilité aux participants de bien s’imprégner des cas développés, tout en leur apportant des réponses claires.

Cet événement résulte avant tout de la volonté de faire vivre un réseau international représentant les travels managers et les acheteurs travel. 219 pays étaient représentés, le nombre des entreprises présentes est très important. La traditionnelle soirée qui vient animer ces trois journées de réflexion s’est déroulée au musée de la marine de la ville. Situé dans le bâtiment historique de l’Arsenal, la cour carrée du musée, transformée en verrière propose un écrin exceptionnel. La réplique du bateau de la VOC – Vereenigde Oostindische Compagnie – permet de s’immerger dans la vie des marchands du siècle d’or amstellodamois.

Le contexte de cette réunion européenne a aussi permis d’organiser une des réunions annuelles du Réseau ENACT (European Network of Associations for Corporate Travel). À cette occasion, une nouvelle association vint rejoindre les membres fondateurs : l’ASTM, The Association of Swiss Travel Management dirigée par Sabah Kahoul et Dominic Short. Elle s’joute donc à l’AFTM, la BATM, l’AEGVE, CORTAS et ACTE EMEA. Hormis les sujets internes et fonctionnels, l’ordre du jour de cette session fut notamment consacré aux conséquences du Brexit sur les sujets liés au Travel Management, ainsi qu’à la distribution du train à l’échelle européenne.
Le débat « mondial » autour d’une meilleure utilisation des moyens de déplacement fut également un des sujets de discussion prégnant.