L’hôtellerie en grande souffrance

L’hôtellerie en grande souffrance

Les hôtels français sont durement touchés par le regain de l’épidémie.

Un cauchemar sans fin. Pour les hôteliers français, les annonces du gouvernement pour contrer contre la recrudescence du Covid sonnent comme un coup de grâce. Et comme l’écrit Le Figaro, « après avoir rouvert en septembre, de nombreux établissements envisagent de fermer » (Lire ici). « Et ce, jusqu’au deuxième trimestre 2021 au moins, assure Stéphane Botz, associé tourisme et hôtellerie de KPMG ».

La journaliste Mathilde Visseyrias précise : « 7% des quelque 20 000 hôtels de l’Hexagone n’ont toujours pas rouvert depuis leur fermeture en mars après le confinement ».

Les taux d’occupation sont désespérément bas : 44,4% en septembre selon le cabinet MKG. Mais avec des disparités. Le segment économique s’en sort mieux. « Nous avons la chance d’être dans la gamme de prix, 60 euros la nuit, la plus épargnée », confie au Figaro Fabrice Collet, le patron de B&B Hôtels, dont le taux d’occupation a atteint 51% en septembre.

A Paris c’est encore pire : un quart des hôtels est toujours fermé. Les palaces paient un lourd tribut à l’absence de clients internationaux. « Le taux d’occupation est d’environ 15% » confirme Vincent Billiard, directeur général du Crillon.

Les plus fragilisés sont les propriétaires de fonds de commerce, pris à la gorge par les loyers. La Tribune raconte ainsi l’histoire édifiante de cette famille propriétaire de 8 établissements à Marseille, Paris et Bruxelles (Lire ici). Avant le Covid, un groupe de 138 salariés en bonne santé financière avec 18 millions d ‘euros de chiffre d’affaires.

« Mais à lui seul le loyer des hôtels pourrait l’achever. (…) Les bailleurs se montrent souvent inflexibles. Comme bien des indépendants, le groupe familial a pris un avocat pour tenter de trouver un terrain d’entente : le loyer représente désormais 80% des charges fixes des hôtels fermés contre 15% du chiffre d’affaires en temps normal ».

François-Xavier Izenic, rédacteur associé de l’AFTM

INDEVHO pense l'hôtellerie différemment !

Rencontre avec son Directeur Général, Bruno ROBERT

« INDEVHO, acteur au service de l’Investissement et du Développement Hôtelier », Pouvez-vous nous en dire plus ?

INDEVHO c’est bien plus qu’un nom, c’est notre vision et notre raison d’être. Notre mission est d’être au service de l’ensemble de nos parties prenantes. Nous sommes à votre écoute et à votre service : partenaire, investisseur, voyageur et Hôteur.

Qu’entendez-vous par Hôteur ?

Chez INDEVHO, l’humain est notre priorité, et nos équipes sont à la fois Hôte et Acteur de notre réussite commune. Hôteur dans nos lieux de vie ou Hôteur expert dans nos services supports, notre ambition est collective : mettre en mouvement l’hôtellerie pour grandir, ensemble.

Comment se traduit cette ambition ?

Nous mettons en mouvement nos expertises au service de nos partenaires, tout comme nous mettons en mouvement nos lieux de vie au service des envies de nos voyageurs. Chez INDEVHO, nous dépassons les barrières du prix ou des étoiles pour mettre au cœur de notre offre les aspirations de nos voyageurs.

Comment se concrétise votre offre hôtelière ?

Nous représentons 47 lieux de vie, tous uniques avec une identité forte qui leur est propre. Ces lieux de vie sont autant d’expériences qui répondent à des aspirations de voyage, portées au travers de 4 Signatures :

  • DELIGHT – #Plaisirdevivre – une parenthèse privilégiée dans des lieux iconiques pour leur histoire, leur style et leur raffinement ;
  • CITY – #Unevilleàvivre – une immersion locale pour une expérience urbaine unique, découvrir une ville, un quartier autrement ;
  • DESTINATION – #Artdevivre – à la mer, à la montagne ou à la campagne, s’abandonner dans un environnement naturel, culturel et un mode de vie authentique apaisant, ressourçant et inspirant ;
  • ESSENTIAL – #Simplementvivre – se détendre le temps d’une étape, simplement ;

INDEVHO en quelques chiffres, ce serait…

  • 47 établissements de différentes catégories pouvant répondre dynamiquement aux attentes des politiques voyages des entreprises, 2 915 chambres et suites, 32 restaurants, 5 445m² d’espaces séminaires et 12 spas ;
  • 600.000 voyageurs accueillis chaque année ;
  • 150M€ de volume d’affaires ;
  • 1.100 Hôteurs.

Téléchargez notre brochure Hôtels

Téléchargez notre brochure MICE